16 maio 2007

Fio de Prumo



A violência urbana, um problema claramente crescente em cidades como Lisboa; e também no futebol, nas manifestações, como reacção a opções de vida ou a cartazes de propaganda política. E enquanto todos clamam pela defesa da democracia, muitos parecem esquecer que ela serve também para respeitarmos as minorias…

Com Helena Sacadura Cabral
3ª--8.35/10.20/20.50
5ª- 18.50
Sábado- 12.10/ Domingo- 20.15

15 Comments:

Anonymous João Santos said...

Ora cá está a nossa Helena com um pertinente tema. Ouvi e digo-lhe que esteve muito bem. As pessoas esquecem-se que em democracia, todas as opiniões valem, é isso aliás, que distingue a democracia de outros regimes.

16 maio, 2007 12:16  
Anonymous sweetmarraquexe said...

Concordo. Senão, em lugar de democracia, o que teremos é uma partidocracia. E esta está longe de fomentar a cidadania de que tanto precisamos...

16 maio, 2007 12:17  
Anonymous Anónimo said...

Bravo à Europa e à Helena!

16 maio, 2007 13:28  
Blogger Fiodeprumo said...

Com ouvintes destes dá mesmo vontade de trabalhar para a Rádio Europa! Bem hajam!

16 maio, 2007 18:09  
Anonymous Paulo Afonso said...

a Helena é muito pluralista. Gosto da sua opinião, do seu tom descontraído, das suas risadas. Acho que está bem acompanhada aí na Europa. Eu não perco uma das suas crónicas.
Acho que os seus dois filhos a deviam ouvir mais...questão de moderação nas ideias.

17 maio, 2007 21:43  
Anonymous Anónimo said...

Viva a Sacadura Cabral.

17 maio, 2007 22:22  
Anonymous LA FAUSSE NOTE said...

Madame,

"DEMOCRATIE", ce mot dont vous vous servez comme un théorème mathémathique et qui est justement tout, sauf un théorême, LA PREUVE:

Graça, ma Compagne pendant 15 ans s'est acquittée, en France de tous ses "devoirs fiscaux" comme moi, le "franciu" au Portugal depuis 12 ans, et sur les bases respectives à nos 2 pays d'origine

Le retour de cette belle "Déesse Europa", c'est que, ni Graça, ni moi-même, n'avons eu, tour à tour, le droit de voter pour l'emploi de la valeur ajoutée que nous avons générée, et que les gouvernements de nos pays respectifs nous ont prélevée sous la forme d'Impôts ou de taxes.

Par exemple, et en ce qui me concerne, je n'ai pas eu le droit de voter "DIRECTEMENT" pour l'un de vos deux Fils, et ce n'est pas l'envie qui m'en a manqué !

L'autre a cependant profité de mes quelques "Escudos et Euros", pour remplacer quelques "lacets de rangers" défectueux ou permettre l'achat de quelques boîtes de cirages; que sais-je de l'emploi qu'il en a fait, SANS MON CONSENTEMENT ???

Par ailleurs, j'ai "ma" mémoire d'un certain nombre de nos "Grands-Hommes" et je n'ai pas le regret de vous dire que vous savez mieux parler de la Turquie que lorsque vous parlez à vos auditeurs d'Europa d'une Europe, dont ils doivent s'accomoder au quotidien, que dis-je SUPPORTER au quotidien...

Autrement dit, je vous renvoie "au Cabri", une métaphore de l'un de nos Généraux les plus fameux, et que vous chevauchez de la façon la plus "GAUCHE"...

Mais c'est vrai que l'Europe a apporté à votre Employée de maison "sa propre voiture", "sa propre maison" (SIC), mais je doute qu'elle saute de joie tous les jours assise sur VOTRE "Cabri"...

Juste en passant, et si ça vous intéresse, je vous raconterai, dans un prochain épisode, où et comment les "pseudo-progrès" dont jouis votre Employée de maison, ont été conquis pour une grande part dans mon pays d'origine, la France et par un nombre "certain" de mes Ancêtres, à coup de Fusil, de Sang et de Larmes...

Merci, Mon général, de la "Gaule", (Vous me pardonnerez une grossière faute d'orthographe sur votre nom au nom de la RESISTANCE face à la CONNERIE "ambiante").

18 maio, 2007 01:41  
Blogger Fiodeprumo said...

Je suis d´ accord avec vous monsieur, face "a la connerie ambiente"...

19 maio, 2007 10:55  
Anonymous Fausse note & Diapason said...

L'avantage que vous avez et que je suivrai jusqu'en Enfer c'est LA MALICE de votre sexe, y compris celle de la "Castafiore d'Hergé"...

Mais pour le reste, je me permets de vous conseiller de lire ou de relire tous les livres de "VIOLENCE", "pudiquement" désignés sous l'appellation démocratique et somme toujours très provisoire, "Livres d'Histoire"...

Maladroitement, c'est certain, j'ai tenté quelque chose, simplement opposer mon "pedigree" au vôtre, un "pedigree" absolument intouchable dans ce pays, au même titre que celui d'une certaine "Louve Romaine", et vous signifier ainsi, que le "pedigree" de votre "Impregada" vaut bien le vôtre" sur le "terrain" de vos dissertations à propos des "défauts et qualités" de votre Peuple.

Et pourquoi ?
Juste l'emploi d'un triple "possessif" FATAL et je vous cite: "tenho uma empregada que tem a sua própria casa e o seu próprio carro !?", (repassez vous "la bande", je suis certain que ma "ponctuation est adéquate aux oreilles de votre "Imregada"...).

Cependant et "par ailleurs", j'aime entendre toutes les Femmes, vous y compris , sous votre "Bourca" invisible, AU SERVICE DE...

Et quelle classe lorsque la "Bourca" se nomme "Opinion-Maker" !!!..

Bonnes ventes sur Radio-Europa...

Alain Peuch.

19 maio, 2007 23:19  
Anonymous Inácio Lopes said...

A Helena é muita boa!

21 maio, 2007 01:32  
Blogger Helena said...

La réponse que vous avez donneé à monsieur Alain Peuch, chére madame, révèle bien votre classe! Parabéns!

21 maio, 2007 11:55  
Blogger Helena said...

Estou inteiramente de acordo!

21 maio, 2007 11:57  
Blogger sweetmarraquexe said...

Quem está, também, de acordo sou eu!

21 maio, 2007 12:01  
Blogger Sol said...

Ora que bela conversa a "nossa" helena despoletou! O que só mostra que a Radio Europa e a Helena estão de parabens. E eu com elas, por as ouvir. Assim é que é bom!

21 maio, 2007 12:25  
Anonymous AstéRisques & Périls said...

Obélisque: mais pourquoi ils causent pas?

Astérisque & Périls: ils n'ont pas besoin, il disent tous la même chose.

Obélisque: mais pourquoi ?

Astérisque & P.: va savoir ? Mais ce que je sais c'est qu'il vaut mieux filer à l'anglaise car ma gourde est vide.

Obélisque: AU REVOIR ! A BIENTOT !

Astérisque & P.: T'es fou ou quoi ?! Tu veux nous faire tuer ?

Obélisque: qu'est-ce que j'ai encore dit ?

Astérisque & P.: ici on ne dit pas"au revoir, à bientôt", on dit "Bye-Bye", "see you later".

21 maio, 2007 14:37  

Enviar um comentário

<< Home